Minimalisme et Zéro Déchet

Je n'ai rien à me mettre *!?\@* !

vendredi, septembre 15, 2017

*!?\@* : insérez le blasphème de votre choix.

Le titre du jour résume assez bien mon état d'esprit des 27 dernières années lorsque j'ouvre mes tiroirs ou ma penderie. À chaque fois, du mécontentement, de la frustration. Et pourtant, les étoffes s'y entassent de façon si serrée qu'on y voit plus rien!



            Simplicité et Minimalisme            

Je suis de plus en plus sensible au sujet du minimalisme. Je n'oserais toutefois pas prétendre en être une représentante impeccable! Le gaspillage, les achats compulsifs et l'accumulation font encore partie de ma vie, hélas. Je ne recherche néanmoins pas la perfection. Je me traite avec douceur et bienveillance et je procède par de petits changements. Petit à petit, comme l'oiseau fait son nid.

C'est dans cette optique que ce matin, j'ai attaqué ma garde-robe. J'ai tout sorti, tout lancé sur le lit. J'ai hésité entre rire ou pleurer devant cet amas de couleurs disparates. Puis mon chat Chopin est venu se lover au sommet de la pile et j'ai souris. Ce matin, pas de censure, pas de sentiment.

            On garde ou on jette!            

(donner serait le terme plus approprié, mais ça cassait un peu le rythme!)

Au total, j'ai rempli 4 grands sacs :

  • 19 t-shirts
  • 3 blouses
  • 4 chandails chauds
  • 3 pantalons
  • 1 short
  • 15 camisoles
  • 4 robes
  • 2 paires de sandales
  • 1 paire de souliers sports
  • 1 soutien-gorge
  • 6 paires de bas
  • 15 culottes
  • 1 foulard

En un avant-midi, j'ai su me départir de toute cette liste. Certains items sont fanés, d'autres ne me vont pas du tout... Certains ont encore leur étiquette! Auquel cas ils étaient A) de la mauvaise taille ou B) acheté sur un coup de tête.

Bref, toute cette démarche m'a ouvert les yeux et m'a surtout fait énormément réfléchir! Tant sur mes habitudes que sur mes réflexes de consommation. Pourquoi ai-je pu écarter de ma garde-robe tant de vêtements? En réponse à cette question, je me suis bâtis une ligne de conduite pour mes prochains achats vestimentaires. Puisse-t-elle vous servir si comme moi, vous êtes pris dans un tourbillon de cotton et de polyester!

            Faire de bons choix vestimentaires           


  1. Toujours (TOUJOURS!) essayer un vêtement avant de l'acheter. 
    • Ma faille principale.
  2. Bien connaître les couleurs qui me vont bien
    • On retrouve sur le net des documents intéressants pour mieux choisir vos tenues en relation avec votre morphologie, votre teint et même vos cheveux!
  3. Choisir uniquement les coupes qui me vont bien 
    • Relire note au point 3.
  4. Privilégier la qualité à la quantité. Un solde ne signifie pas toujours bon choix!
    • Même à bon prix, si c'est laid, c'est laid!
  5. Ne pas chercher à tout prix à ressembler aux stars d'Instagram.
    • On a ni la même morphologie, ni le même compte en banque!
  6. Préférer des styles, tissus et coupes intemporels.
    • Les pattes d'Eph, ça dure jamais plus de quelques mois... 

            Alléger la garde-robe           

  1. Jeter ce qui est usé, défraîchi, taché, troué.
    • Je sais très bien que je ne le porterai plus. [mode princesse on]
  2. Donner les vêtements qui ne me font plus
    • Me flageller chaque jour en voyant ce pantalon trop petit ne changera rien à ma situation. Et si un jour je retrouve ma taille de guêpe, j'aurai sûrement envie de quelques pièces neuves et fraîches!
  3. Rembourser les achats impulsifs. 
    • Et ne pas craindre le jugement de la caissière, de toute façon elle s'en fout.
  4. Utiliser l'astuce des cintres-retournés
    • Petite astuce nous provenant de Pinterest : il suffit d'accrocher tous ses cintres à l'envers. Une fois qu'on a porté et lavé le vêtement, on le suspend à l'endroit. Après quelque mois, on analyse quels vêtements sont encore suspendus à l'envers. On sait alors lesquels sont de trop! 

Photo empruntée
Voilà! J'espère que mes quelques idées pourront vous aider à y voir plus clair! N'hésitez pas à partager vos astuces ou votre ressenti via les commentaires! À bientôt!

            Vous avez aimé cet article? Épinglez le sur Pinterest!           


pinterest rien à porter marguerite verte solution garde robe minimaliste minimalisme

Alimentation

Cake aux pommes, cannelle et chanvre

mercredi, septembre 13, 2017


On ne peut pas le nier, l'automne approche à grands pas et déjà dans les vergers, les premières variétés de pommes sont prêtes à la cueillette! Au Québec, d'ailleurs, la sortie au verger est quasi religieuse pour beaucoup de familles!

Histoire de se mettre en mode automne et récoltes, j'ai décidé d'enfiler mon tablier pour concocter un délicieux cake pour les petits-déjeuners de la semaine. J'y ai inclus des graines de chanvre pour en améliorer les qualités nutritives et son apport en protéines. Pour en apprendre plus sur les graines de chanvre, j'y avais consacré un article dans le passé.

Alors que je vous rédige la recette, le fameux petit cake cuit doucement dans mon four et répand son délicieux parfum.


            Ingrédients            


Garniture:
  • 1 c. à thé de sucre cassonade
  • 3 c. à soupe de flocons d'avoine
  • ¼ c. à thé de cannelle moulue
  • 1 c. à soupe de beurre fondu
Cake :
  • 1 tasse de flocons d'avoine
  • 1 tasse de farine de blé
  • ½ c. à thé de sel
  • ½ c. à thé de bicarbonate de soude
  • ½ c. à thé de poudre à pâte (levure chimique)
  • 1 c. à thé de cannelle moulue
  • 3 œufs battus
  • Un quart de tasse de miel
  • Un tiers de tasse d'huile (ici de coco neutre)
  • 1 c. à thé d'extrait de vanille
  • Un tiers de tasse de sucre cassonade
  • 2 tasses de pommes hachées (environ 3 pommes)
  • 3 c. à soupe de graines de chanvre


            Préparation            


  1. Combiner les ingrédients de la garniture. Réserver.
  2. Préchauffer le four à 350°F ou 180°C
  3. Placer un papier parchemin dans un moule à pain
  4. Broyer les flocons d'avoine dans un mélangeur jusqu'à obtenir une consistance grossière s'approchant à celle de la farine
  5. Mélanger les ingrédients secs, soit : les flocons d'avoine broyés, la farine de blé, le sel, le bicarbonate, la poudre à pâte et la cannelle.
  6. Dans un autre bol, mélanger : les œufs, le miel, l'huile et la vanille. Ajouter ensuite le sucre cassonade et les pommes hachées. 
  7. Combiner les mélanges secs et humides et bien mélanger.
  8. Verser délicatement dans le moule.
  9. Étendre la garniture sur le dessus du mélange.
  10. Enfourner 1h à 1h20 selon votre four ou jusqu'à ce qu'un cure-dent en ressorte sec.
  11. Refroidir 10 minutes, puis à l'aide du papier parchemin, démouler le cake et laisser refroidir sur une grille. 

Et l'étape finale : savourer! 

J'espère que la recette vous plaira! J'ai tenté de l'adapter pour qu'elle soit compréhensible tant au Québec que pour les copines européennes! N'hésitez pas à me donner votre avis via les commentaires!

 À bientôt!

            Vous avez aimé cet article? Épinglez le sur Pinterest!           

cake pain gâteau pomme délicieux recette automne marguerite verte pinterest



Alimentation

La groseille, ce petit fruit dont on parle peu! [gadelle, cassis, tout ça!]

mardi, juillet 18, 2017

Mangez des fraises ma p'tite dame, c'est un superfruit! Avez-vous pensé au jus de bleuet, c'est le king des superfoods!

Mais qu'en est-il de la groseille, ce petit fruit sûr, un peu aigre, d'un beau rouge rubis? On en parle peu, pourtant c'est un excellent fruit pour la santé! 

Ce petit fruit pousse en grappes bien rangées le long des tiges de l'arbuste

J'ai de multiples personnalités

Voilà, alors pour vous situer, ce fruit, à ma connaissance, porte au moins trois appellations. La groseille ou le cassis, ça on l'entend plus souvent en Europe. Au Québec, on l'appelle le plus souvent la gadelle. Loin de moi l'idée de vouloir faire l'analyse historique et étymologique de ces dénominatifs, mais je préfère de loin gadelle. Non non, ce n'est pas simplement parce que je suis Québécoise. J'aime simplement la sonorité!

Culture

Depuis 3 ans, j'ai mon petit gadelier, grosellier, appellez-le comme vous voulez. L'arbuste, faisant dans les 1 mètres de haut et la même taille en étendue, est certainement l'une de mes plantes qui réclame le moins de soins! Il est planté dans un sol carrément pauvre et je l'arrose rarement. Il doit être heureux malgré tout, car il m'offre chaque année une généreuse récolte! 

Quand on parle d'une généreuse récolte!

Bienfaits

Voilà, nous en venons aux faits. Si vous lisez ce blog, c'est que probablement, comme moi, vous avez de l'intérêt pour votre santé et votre alimentation. Alors, que cache donc ce petit fruit bien rouge?

D'abord, c'est une bonne source de vitamine C, un excellent antioxydant. De ce fait, ce fruit est bon pour votre peau, lutte contre le vieillissement prématuré en plus de soutenir vos fonctions immunitaires. En termes d'antioxydants, ces petites boules rouges ont a leur bord des flavonoïdes, qui ont un grand potentiel pour le maintien de la santé!

Pour ceux qui s'intéressent à leur équilibre du pH, sachez que la gadelle est riche en potassium, ce minéral qui, dans notre cadre de vie, est essentiel pour garder l'équilibre dans votre corps! Une raison de plus de l'ajouter à votre assiette, sachant qu'un système trop acide est un milieu idéal au déclenchement des maladies.

Enfin, ce fruit est également riche en pectine. Ce n'est pas pour rien qu'il est souvent transformé en gelée! Cela dit, la pectine a de nombreux bienfaits connus sur la santé, dont la régulation de la glycémie et du cholestérol. On étudie même une possible action sur certains cancers dont celui du colon!

Où la trouver?

Je ne peux pas parler en connaissance de cause pour ce qui concerne l'Europe, mais au Québec, disons que la gadelle ne se retrouve pas sur les étals des supermarchés. Le mieux est selon moi d'en cultiver un plant ou deux, surtout sachant qu'ils requierent si peu de soins. Ainsi, chaque année, vous pourrez vous délecter de ces petits bonbons au goût acidulé! Que ce soit à la croquée, dans vos salades, ajoutée à vos puddings ou tartes, ce petit fruit n'ajoute pas que de la couleur!

C'est l'été, délectez vous de l'arc-en-ciel [non, ceci n'était pas un message subliminal sponsorisé par Skittles]! On se dit à bientôt!

            Vous avez aimé cet article? Épinglez le sur Pinterest!           

groseille gabelle cassis fruit découverte marguerite verte blog pinterest


Alimentation

La boisson infusée de canneberges Pact [j'ai testé]

jeudi, juillet 13, 2017

Ceux qui me connaissent savent que j'ai une curiosité insatiable. Alors quand j'ai vu les pubs à la télé pour la nouvelle boisson d'Ocean Spray, j'ai été titillée. Depuis que j'étudie en design infographique, je suis naturellement attirée par la publicité dans ses moindres détails. J'aime remettre en question les arguments publicitaires... Juste pour ça, je devais en savoir plus et essayer le produit! 

Déjà, je dois dire que j'ai des préjugés défavorables enfin le fabriquant, vous savez, OGM et tout ça, mais je ne m'étalerai pas là-dessus. Je vais juste pour laisser ce petit lien, pour votre lecture de chevet. Parce que moi, quand on m'ouvre la porte sur le sujet des OGM... je suis intarissable. Et le but, aujourd'hui, n'est pas là!

Alors voilà, ma curiosité et moi avons testé deux saveurs de la boisson Pact. 

Première saveur testée : Canneberge/Framboise!


Boisson à base d'eau infusée de canneberge

Ça, c'est le nom du produit. C'est un peu compliqué non? On va détailler tout ça ensemble! Après tout, c'est quoi de l'eau infusée de canneberge?

Voici ce qu'en dit Ocean Spray sur leur site

La liste d'ingrédients est concise, déjà, c'est encourageant! Néanmoins, je note la présence de deux édulcorants, Stevia et Érythritol. Je connais bien le Stevia, mais pour l'Érythritol, j'ai fais quelques recherches. Ici et là, on trouve des sites qui alarment les gens contre cet édulcorant. Puis on retrouve un article d'un de mes blogueurs santé préférés, Le Pharmachien. Disons que quand je veux une opinion tempérée et terre à terre, je me tourne souvent vers lui. Bien que je ne sois pas toujours en accord avec ses opinions, j'aime sa rigueur dans ses articles et dans ses sources. Ce qu'il en dit : pas de quoi paniquer. Mais il ne faut pas non plus fermer les yeux.

Ainsi, le point commun à toutes mes recherches m'amène à un constat : l'érythritol donne des troubles intestinaux à pas mal de gens. Oh, comble de la chance, pour une rare fois, je ne fais pas partie du "pas mal de gens"! Après avoir testé deux saveurs sur deux jours, mon ventre tient le coup! Alors je ne saurais vous décourager d'essayer cette boisson à la seule vue de cet argument, dont les plus alarmistes d'entre nous se servent pour discréditer cet édulcorant.

Qu'est ce que c'est des Pact?

En dehors du fait que ça ressemble au mot "pacte", c'est un acronyme pour désigner 
PROANTHOCYANIDINES. Oui, encore un mot compliqué! Après quelques recherches, on peut expliquer leur fonction ainsi:
"Les canneberges regorgent de nutriments puissants, notamment les proanthocyanidines ou PAC: un type d'antioxydant unique en son genre. L'intérêt des PAC de la canneberge vient de leur propriété anti-adhésion bactérienne: les bactéries ne peuvent adhérer aux tissus hôtes, que ce soit la vessie, les dents ou l'estomac."

Bref, le même intérêt que celui qu'à le jus de canneberge pour les infection de vessie notamment. Sauf que cette fois, on a le composé actif en concentré et sans le sucre.


Mais au final, ça goûte bon?

J'ai testé les saveurs Canneberge/Grenade et Canneberge/Framboise. Déjà, je ne suis définitivement pas fan de stevia, le goût m'énerve un peu alors je ne peux pas dire que je suis 100% charmée, mais là, c'est une histoire de goûts personnels. Pour le reste, le goût de la canneberge est bien présent, mais sans l'amertume du jus que je suis habituée de consommer, alors c'est un plus! 

Est-ce que c'est désaltérant : oui. Est-ce que c'est bon : oui. Est-ce que je vais en racheter : peut-être. Est-ce que c'est indispensable : non.

Les ingrédients actifs pour la santé sont intéressants. Ce n'est toutefois pas la seule façon de profiter des canneberges, sachant qu'elles sont délicieuses fraîches ou séchées, à la croquée ou dans les recettes. Je vais peut-être en racheter pour une action rapide en cas de troubles à la vessie ou de temps en temps pour le plaisir. Ce n'est pas le coup de coeur de l'année, mais j'ai bien aimé l'expérience, alors je n'y tourne pas le dos!

Et vous, y avez-vous goûté? Quelle est votre opinion? Vous avez aimé ou détesté? 



Source citation:

Minimalisme et Zéro Déchet

Petites pailles écolos

mercredi, juillet 12, 2017

Une bonne tisane à la goyave - Goyave à Gogo de David's Tea

Comment être écolo jusque dans ses breuvages!

Passons aux choses sérieuses! M'enfin, sérieuses oui et non, car aujourd'hui, je souhaite vous entretenir d'un sujet un peu plus léger. J'ai d'autres articles plus charnus en rédaction en ce moment, donc pour vous faire patienter, j'avais très envie de vous parler d'un petit achat que j'ai fais il y a deux mois et dont je raffole! Mes petites pailles en inox!

Je suis une complète addict aux boissons bien fraîches en été, que l'on parle d'eau citronnée, de tisanes et thés glacés ou simplement un bon grand pichet d'eau bien froide! Or, j'ai la fâcheuse manie d'aimer boire à la paille. Ce qui, au bout d'un moment, entre en contradiction avec des valeurs écologistes! 

Mais les pailles, c'est recyclable, non?

Non, non, je vous arrête : les pailles ne sont pas recyclables. En effet, une majorité de centres de recyclage les refusent. Donc même si, comme moi dans le passé, vous essayez de racheter votre conscience en les plaçant au bac, elles seront jetées sur fois sur le convoyeur du centre de traitement... Pas très écolo, non? Surtout que des pailles, on en retrouve partout ma foi! 


La solution

Voilà pourquoi, depuis un moment, je recherchais une solution. J'avais déjà entendu parlé de pailles en verre, mais aller savoir pourquoi, ça ne me disait pas tant que ça. Peut-être la friction verre contre verre qui me repoussait... Allez savoir, on a parfois de drôles d'idées! 

J'ai fini par jeter mon dévolu sur les pailles en inox, lorsque j'ai déniché un ensemble de 4 incluant une brosse de nettoyage pour 9,98$ sur Amazon! Depuis, je les utilise sans relâche et c'est définitivement un de mes meilleurs achats dernièrement! Elles sont robustes, se lavent très facilement avec la petite brosse et le tout pour un prix très raisonnable!

S'il faut s'habituer tout d'abord à la matière plus froide et brute que le plastique, je vous dirais que l'adaptation se fait sans trop de mal et elles sont vite devenues un must à la maison! Alors que vous soyez dans une transition zéro déchet, minimaliste ou que vous souhaitiez simplement une solution durable et efficace, je vous les recommande chaudement!



Si vous souhaitez pousser la réflexion plus loin quant au problème que posent les pailles jetables, je vous invite à lire cet article, rédigé pour la fondation Ian Somerhalder, qui contient des stats et des faits non seulement intéressants, mais aberrants! 

Sur ce, je vous souhaite un excellent nombril de semaine et je vous dis à très bientôt! 

Petit mot à part

Tout d'abord, je vous dois des remerciements! Je voulais vous remercier de votre enthousiasme vis-à-vis mon dernier article qui a connu pas moins de 1000 consultations! J'en étais très heureuse, d'autant plus que ce sujet et cette mise au point me tenaient tellement à coeur! Merci à vous tous d'être au rendez-vous alors que je relance mon blog qui était vaguement tombé dans les oubliettes, je vous expliquais pourquoi ici la semaine dernière. Bref que de la joie et de la motivation à écrire plus et encore plus!

Instagram