Alimentation

La groseille, ce petit fruit dont on parle peu! [gadelle, cassis, tout ça!]

mardi, juillet 18, 2017

Mangez des fraises ma p'tite dame, c'est un superfruit! Avez-vous pensé au jus de bleuet, c'est le king des superfoods!

Mais qu'en est-il de la groseille, ce petit fruit sûr, un peu aigre, d'un beau rouge rubis? On en parle peu, pourtant c'est un excellent fruit pour la santé! 

Ce petit fruit pousse en grappes bien rangées le long des tiges de l'arbuste

J'ai de multiples personnalités

Voilà, alors pour vous situer, ce fruit, à ma connaissance, porte au moins trois appellations. La groseille ou le cassis, ça on l'entend plus souvent en Europe. Au Québec, on l'appelle le plus souvent la gadelle. Loin de moi l'idée de vouloir faire l'analyse historique et étymologique de ces dénominatifs, mais je préfère de loin gadelle. Non non, ce n'est pas simplement parce que je suis Québécoise. J'aime simplement la sonorité!

Culture

Depuis 3 ans, j'ai mon petit gadelier, grosellier, appellez-le comme vous voulez. L'arbuste, faisant dans les 1 mètres de haut et la même taille en étendue, est certainement l'une de mes plantes qui réclame le moins de soins! Il est planté dans un sol carrément pauvre et je l'arrose rarement. Il doit être heureux malgré tout, car il m'offre chaque année une généreuse récolte! 

Quand on parle d'une généreuse récolte!

Bienfaits

Voilà, nous en venons aux faits. Si vous lisez ce blog, c'est que probablement, comme moi, vous avez de l'intérêt pour votre santé et votre alimentation. Alors, que cache donc ce petit fruit bien rouge?

D'abord, c'est une bonne source de vitamine C, un excellent antioxydant. De ce fait, ce fruit est bon pour votre peau, lutte contre le vieillissement prématuré en plus de soutenir vos fonctions immunitaires. En termes d'antioxydants, ces petites boules rouges ont a leur bord des flavonoïdes, qui ont un grand potentiel pour le maintien de la santé!

Pour ceux qui s'intéressent à leur équilibre du pH, sachez que la gadelle est riche en potassium, ce minéral qui, dans notre cadre de vie, est essentiel pour garder l'équilibre dans votre corps! Une raison de plus de l'ajouter à votre assiette, sachant qu'un système trop acide est un milieu idéal au déclenchement des maladies.

Enfin, ce fruit est également riche en pectine. Ce n'est pas pour rien qu'il est souvent transformé en gelée! Cela dit, la pectine a de nombreux bienfaits connus sur la santé, dont la régulation de la glycémie et du cholestérol. On étudie même une possible action sur certains cancers dont celui du colon!

Où la trouver?

Je ne peux pas parler en connaissance de cause pour ce qui concerne l'Europe, mais au Québec, disons que la gadelle ne se retrouve pas sur les étals des supermarchés. Le mieux est selon moi d'en cultiver un plant ou deux, surtout sachant qu'ils requierent si peu de soins. Ainsi, chaque année, vous pourrez vous délecter de ces petits bonbons au goût acidulé! Que ce soit à la croquée, dans vos salades, ajoutée à vos puddings ou tartes, ce petit fruit n'ajoute pas que de la couleur!

C'est l'été, délectez vous de l'arc-en-ciel [non, ceci n'était pas un message subliminal sponsorisé par Skittles]! On se dit à bientôt!

Alimentation

La boisson infusée de canneberges Pact [j'ai testé]

jeudi, juillet 13, 2017

Ceux qui me connaissent savent que j'ai une curiosité insatiable. Alors quand j'ai vu les pubs à la télé pour la nouvelle boisson d'Ocean Spray, j'ai été titillée. Depuis que j'étudie en design infographique, je suis naturellement attirée par la publicité dans ses moindres détails. J'aime remettre en question les arguments publicitaires... Juste pour ça, je devais en savoir plus et essayer le produit! 

Déjà, je dois dire que j'ai des préjugés défavorables enfin le fabriquant, vous savez, OGM et tout ça, mais je ne m'étalerai pas là-dessus. Je vais juste pour laisser ce petit lien, pour votre lecture de chevet. Parce que moi, quand on m'ouvre la porte sur le sujet des OGM... je suis intarissable. Et le but, aujourd'hui, n'est pas là!

Alors voilà, ma curiosité et moi avons testé deux saveurs de la boisson Pact. 

Première saveur testée : Canneberge/Framboise!


Boisson à base d'eau infusée de canneberge

Ça, c'est le nom du produit. C'est un peu compliqué non? On va détailler tout ça ensemble! Après tout, c'est quoi de l'eau infusée de canneberge?

Voici ce qu'en dit Ocean Spray sur leur site

La liste d'ingrédients est concise, déjà, c'est encourageant! Néanmoins, je note la présence de deux édulcorants, Stevia et Érythritol. Je connais bien le Stevia, mais pour l'Érythritol, j'ai fais quelques recherches. Ici et là, on trouve des sites qui alarment les gens contre cet édulcorant. Puis on retrouve un article d'un de mes blogueurs santé préférés, Le Pharmachien. Disons que quand je veux une opinion tempérée et terre à terre, je me tourne souvent vers lui. Bien que je ne sois pas toujours en accord avec ses opinions, j'aime sa rigueur dans ses articles et dans ses sources. Ce qu'il en dit : pas de quoi paniquer. Mais il ne faut pas non plus fermer les yeux.

Ainsi, le point commun à toutes mes recherches m'amène à un constat : l'érythritol donne des troubles intestinaux à pas mal de gens. Oh, comble de la chance, pour une rare fois, je ne fais pas partie du "pas mal de gens"! Après avoir testé deux saveurs sur deux jours, mon ventre tient le coup! Alors je ne saurais vous décourager d'essayer cette boisson à la seule vue de cet argument, dont les plus alarmistes d'entre nous se servent pour discréditer cet édulcorant.

Qu'est ce que c'est des Pact?

En dehors du fait que ça ressemble au mot "pacte", c'est un acronyme pour désigner 
PROANTHOCYANIDINES. Oui, encore un mot compliqué! Après quelques recherches, on peut expliquer leur fonction ainsi:
"Les canneberges regorgent de nutriments puissants, notamment les proanthocyanidines ou PAC: un type d'antioxydant unique en son genre. L'intérêt des PAC de la canneberge vient de leur propriété anti-adhésion bactérienne: les bactéries ne peuvent adhérer aux tissus hôtes, que ce soit la vessie, les dents ou l'estomac."

Bref, le même intérêt que celui qu'à le jus de canneberge pour les infection de vessie notamment. Sauf que cette fois, on a le composé actif en concentré et sans le sucre.


Mais au final, ça goûte bon?

J'ai testé les saveurs Canneberge/Grenade et Canneberge/Framboise. Déjà, je ne suis définitivement pas fan de stevia, le goût m'énerve un peu alors je ne peux pas dire que je suis 100% charmée, mais là, c'est une histoire de goûts personnels. Pour le reste, le goût de la canneberge est bien présent, mais sans l'amertume du jus que je suis habituée de consommer, alors c'est un plus! 

Est-ce que c'est désaltérant : oui. Est-ce que c'est bon : oui. Est-ce que je vais en racheter : peut-être. Est-ce que c'est indispensable : non.

Les ingrédients actifs pour la santé sont intéressants. Ce n'est toutefois pas la seule façon de profiter des canneberges, sachant qu'elles sont délicieuses fraîches ou séchées, à la croquée ou dans les recettes. Je vais peut-être en racheter pour une action rapide en cas de troubles à la vessie ou de temps en temps pour le plaisir. Ce n'est pas le coup de coeur de l'année, mais j'ai bien aimé l'expérience, alors je n'y tourne pas le dos!

Et vous, y avez-vous goûté? Quelle est votre opinion? Vous avez aimé ou détesté? 



Source citation:

Minimalisme et Zéro Déchet

Petites pailles écolos

mercredi, juillet 12, 2017

Une bonne tisane à la goyave - Goyave à Gogo de David's Tea

Comment être écolo jusque dans ses breuvages!

Passons aux choses sérieuses! M'enfin, sérieuses oui et non, car aujourd'hui, je souhaite vous entretenir d'un sujet un peu plus léger. J'ai d'autres articles plus charnus en rédaction en ce moment, donc pour vous faire patienter, j'avais très envie de vous parler d'un petit achat que j'ai fais il y a deux mois et dont je raffole! Mes petites pailles en inox!

Je suis une complète addict aux boissons bien fraîches en été, que l'on parle d'eau citronnée, de tisanes et thés glacés ou simplement un bon grand pichet d'eau bien froide! Or, j'ai la fâcheuse manie d'aimer boire à la paille. Ce qui, au bout d'un moment, entre en contradiction avec des valeurs écologistes! 

Mais les pailles, c'est recyclable, non?

Non, non, je vous arrête : les pailles ne sont pas recyclables. En effet, une majorité de centres de recyclage les refusent. Donc même si, comme moi dans le passé, vous essayez de racheter votre conscience en les plaçant au bac, elles seront jetées sur fois sur le convoyeur du centre de traitement... Pas très écolo, non? Surtout que des pailles, on en retrouve partout ma foi! 


La solution

Voilà pourquoi, depuis un moment, je recherchais une solution. J'avais déjà entendu parlé de pailles en verre, mais aller savoir pourquoi, ça ne me disait pas tant que ça. Peut-être la friction verre contre verre qui me repoussait... Allez savoir, on a parfois de drôles d'idées! 

J'ai fini par jeter mon dévolu sur les pailles en inox, lorsque j'ai déniché un ensemble de 4 incluant une brosse de nettoyage pour 9,98$ sur Amazon! Depuis, je les utilise sans relâche et c'est définitivement un de mes meilleurs achats dernièrement! Elles sont robustes, se lavent très facilement avec la petite brosse et le tout pour un prix très raisonnable!

S'il faut s'habituer tout d'abord à la matière plus froide et brute que le plastique, je vous dirais que l'adaptation se fait sans trop de mal et elles sont vite devenues un must à la maison! Alors que vous soyez dans une transition zéro déchet, minimaliste ou que vous souhaitiez simplement une solution durable et efficace, je vous les recommande chaudement!



Si vous souhaitez pousser la réflexion plus loin quant au problème que posent les pailles jetables, je vous invite à lire cet article, rédigé pour la fondation Ian Somerhalder, qui contient des stats et des faits non seulement intéressants, mais aberrants! 

Sur ce, je vous souhaite un excellent nombril de semaine et je vous dis à très bientôt! 

Petit mot à part

Tout d'abord, je vous dois des remerciements! Je voulais vous remercier de votre enthousiasme vis-à-vis mon dernier article qui a connu pas moins de 1000 consultations! J'en étais très heureuse, d'autant plus que ce sujet et cette mise au point me tenaient tellement à coeur! Merci à vous tous d'être au rendez-vous alors que je relance mon blog qui était vaguement tombé dans les oubliettes, je vous expliquais pourquoi ici la semaine dernière. Bref que de la joie et de la motivation à écrire plus et encore plus!

Santé

Dangereuse, la coupe?

mercredi, juillet 05, 2017



Ça y est! L'ennemi public numéro 1 de la semaine : la coupe menstruelle! C'est du moins ce que l'on peut en croire lorsqu'on lit les nombreuses articles parus au cours des dernières heures suite à la publication d'une étude menée par Centre National du Staphylocoque des HCL à Lyon.

Étant moi-même utilisatrice de la coupe menstruelle, j'avoue avoir été interpellée en voyant tous ces titres inquiétants sur mon fil de nouvelles. Devant un tel vent de panique, j'ai épluché les écrits sur le sujet et... Voilà! Je bouille de rage!

Je bouille de rage devant le sensationnalisme. Devant la manipulation de l'information. C'est à vomir! Les médias populaires, une fois de plus, on se demande s'ils ne sont pas manipulés comme de vulgaires marionnettes par 2-3 hauts dirigeants d'entreprises! 

Rétablissons donc les faits : l'étude menée a permis de démontrer que plusieurs sortes de tampons testés dans des conditions similaires à celles du vagins ne sont pas aussi dangereux qu'on le croyait.
"contrairement au tampon Rely® retiré du marché dans les années 80 aucun dispositif vaginal ne stimule la production de la toxine TSSTT-1 qui déclenche le choc toxique."
Alors là, j'applaudis et je me dis tant mieux! Un risque de moins pour la santé. Néanmoins, ma petite voix intérieure n'est pas forcément en paix avec les conditions de culture du coton servant à produire les tampons ni avec les méthodes de production des tampons et leurs composantes, mais ça, c'est une autre histoire. Du moins, cette étude amène un nouveau regard sur des craintes qu'on les utilisatrices depuis des années. 

Ensuite, l'étude s'attarde sur le cas des fameuses coupes menstruelles en indiquant:
"qu’en ayant un diamètre plus important que les tampons, elles permettent une arrivée d’air et donc d’oxygène plus importante et favorisent plus la croissance du staphylocoque et la production de la toxine. Les règles d’utilisation des coupes menstruelles doivent s’inspirer de celles des tampons. Ne pas les porter la nuit pendant son sommeil et le jour plus de 6 heures".

"D’après les 1ers résultats rassurants sur la qualité des dispositifs vaginaux et le recoupement de différents témoignages, le choc toxique semble résulter d’un défaut d’information des utilisatrices. "
Je sais pas vous, mais moi, en lisant ces faits, j'en conclue que : la coupe présente peut-être un danger plus élevé que les tampons vu que l'apport d'oxygène peut favoriser la croissance du staphylocoque. Indirectement, c'est un peu ce qu'on reprochait au tampons depuis ma foi, plusieurs décennies. Ça n'a pas empêché des millions de femmes de les utiliser. 

L'important à retenir, c'est que, comme l'étude le mentionne, ce sont les conditions d'utilisation qui induisent un risque plus élevé. Dans des conditions d'utilisation optimales et hygiénique, j'en retiens que le risque reste minime. Et je n'arrêterai pas pour autant de l'utiliser. Personnellement, les tampons et les serviettes me bousillent la flore vaginale et la coupe est ma seule méthode pour m'en tirer sans trop de mal. Je suis prête à prendre le risque, s'il en existe bel et bien un. 

Disclaimer : je ne suis pas médecin et cet article est un article d'opinion. C'est ma réaction face à une surexcitation des médias de masse qui veulent envoyer au pilori un objet qui selon moi est fort utile, en dépit du risque, qui passant est clairement indiqué dans la notice d'utilisation depuis leur commercialisation. Personne ne s'en est jamais caché. 

Donc voilà, c'était ma prise de position devant ce vent de panique. J'espère avoir pu calmer une personne ou deux. Comme dans toute nouvelle, surtout quand cela concerne des études, il faut prendre le temps de faire des recherches. Les médias aiment bien détourner l'information à leur façon et faire parler les faits selon leurs intérêts. C'est pour ça que depuis des années, je suis plusieurs sites d'actualité qui n'appartiennent pas à de grosses multinationales. Des fils de nouvelles au ton neutre et scientifique, voilà ce dont nous avons besoins. 

Sur ce, je vous dis à bientôt! 

Sources:

Réflexions

Au-delà d'un an de silence radio

mardi, juillet 04, 2017


[se racle la gorge *tousse tousse* ]

Hé bien, bien le bonjour! Bah ouais, après tout ce temps!

Il semblerait qu'après plusieurs vagues de péripéties, l'envie de reprendre le blog se soit manifestée. C'est qu'il a bien failli ne pas y survivre le pauvre! En effet, l'an dernier, un peu avant les fêtes, email pour me rappeler que le temps de payer mon nom de domaine est arrivé. Et là, la question : est-ce que je renouvelle? Est-ce que c'est encore bon pour moi, ça, Marguerite Verte? 

Puisque ici nous sommes, vous pouvez facilement déduire quelle a été ma décision. Pourtant, je ne suis pas revenue écrire toute de suite. En fait, il m'aura fallut un bon 6-7 mois de plus!

Vous avez quelques minutes? Je vous raconte! [et pour ceux qui s'en barrent de ma petite vievie, ne soyez pas inquiets, des articles plus substantiels suivront]. En attendant, comme on dit de par chez moi, tirez-vous une bûche!

Les rénovations

Mon dernier article remonte à février 2016. Ah ouais, c'est pas rien! Selon mes calculs, ça fait 17 mois d'absence! Mais que s'est-il passé durant ces 17 mois? 

Le coup de grâce de tout emploi du temps, mes amis, c'est de débuter des rénovations! Et ouais, en mars 2016, on abattait tout d'abord la salle de lavage, puis la salle de bain quelques mois plus tard. Pour un couple travaillant chacun 40 heures/semaines, ça n'a pas été tout rose. On y a passé nos soirées, nos week-ends. L'été 2016 aussi. Peu de soleil sur nos peaux...

On a vécu de notre mieux, entre deux pots de peinture, la chaudière de plâtre et beaucoup de poussière. Mais vous savez quoi? On a survécu! On a survécu aux aberrances électriques dangereuses, on a surmonté les moisissures, les trous dans le plancher, la plomberie déficiente et en sale état... En juin 2017, on a enfin pu dire que les salles de lavage et de bain sont terminées. Aller bon, il reste bien un peu de finition ici et là, mais on se sent enfin chez nous. 

Back to school

Comme je ne fais jamais les choses à moitié, en août, j'ai entrepris des études à temps plein, mais à distance, en design infographique. Aller! On a du plaisir ou on en a pas! [Bon selon mes estimations oh combien mathématiques, les rénos auraient dû être terminées à cette date... m'hahaha les estimations et moi...]

Vous devinez donc qu'à partir d'août, la vie... ça n'existait plus vraiment! À la course pour faire les repas, épuisement total les week-end à combiner travaux et rapports scolaires tout en essayant de supporter mon chéri le plus possible dans la progression des rénovations... Disons que ça teste la solidité d'un couple! D'ailleurs, avec ce train de vie de fou, j'ai gagné quelques cheveux blancs! 

Petite sortie à l'extérieur avec mon lapin chéri ♥

Instinct maternel et poilu

Parce qu'avec moi, une folie n'en attend pas une autre, voilà qu'en janvier, j'ai adopté un petit lapin nain! Excès d'amour maternel je suppose. Et besoin de compagnie, avec les chats qui sont dehors presque toute la journée et le chéri qui part parfois plusieurs jours pour des contrats avec le boulot... J'avais entendu dire beaucoup de bien à propos de ces petites créatures alors j'ai fait le grand saut! Mis à part quelques petites crises de grignotage ici et là, c'est un ange et je ne regrette absolument pas son arrivée parmi nous! C'est donc avec beaucoup de fierté et d'amour que je vous présente mon petit Charlie ♥.

En conclusion

Voilà pour les nouvelles! Cet été je me consacre à la dernière session de ma formation en design infographique. J'ai aussi entrepris une remise en forme la semaine dernière en m'inscrivant au gym. Et comme j'ai quitté mon boulot en avril [faute de compatibilité avec mon employeur qui refusait de diminuer mes heures et mes tâches vu le poids de mon parcours scolaire] j'ai enfin retrouvé un peu de temps à moi! Mes centres d'intérêts eux, du moins, n'ont pas changé. Au mieux, ils se sont confirmés. 

C'est donc avec beaucoup de plaisir que je reviens pour vous parler de bonheur, de simplicité, d'écologie et d'enjeux de société, de beauté naturel, de douces recettes et de bonnes trouvailles. Je vous dis à bientôt!