La pilule : ce qu'on ne vous a pas dit! [dossier]

jeudi, juillet 11, 2013

pilule contraceptive dangers alternatives risques dossier marguerite verte blog
© Passeport Santé
S'il est un sujet qui me touche énormément depuis plusieurs mois, c'est bien la pilule contraceptive! Aussi, j'ai eu envie de profiter du lancement du livre "La pilule contraceptive. Dangers. Alternatives" par le Professeur Henri Joyeux pour aborder ce sujet sur mon blog.

La pilule, ça concerne toutes les femmes, de toutes les tranches d'âge. Selon Le Monde :

"Apparue en 1967, la pilule est le moyen contraceptif le plus utilisé en France. 55,5 % des femmes de 15 à 49 ans l'utilisent, dont 70,8 % des moins de 35 ans (83 % des 20-24 ans), selon le baromètre santé 2010 de l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé. La moitié des femmes sous pilule prennent celle de 3e ou 4e génération."

En juin, aux manchettes du Huffington Post, on pouvait lire :

Pilule contraceptive: 23 décès au Canada liés à des caillots sanguins.

Le Maxi Sciences quant à lui rapporte que : "Selon une étude menée par la Caisse nationale d'Assurance maladie (Cnam) et de l'ANSM, les doutes qui pesaient sur les pilules contraceptives de 3ème génération sont confirmés. Le risque d'embolie pulmonaire associé à ce type de contraceptif oral serait en effet deux fois plus important par rapport aux pilules de 2ème génération."

Ce n'est pas pour rien qu'on assiste à une dégringolade des ventes des contraceptifs de 3e génération!

Cela dit, à force de lire ici et là sur cette méthode contraceptive, j'en viens à la conclusion qu'il est grand temps que je lâche complètement la pilule, peu importe sa génération!

Cela fait neuf ans que je consomme ces petits comprimés. On m'a prescrit Diane35 à 13 ans pour "combattre mon acné". D'ailleurs, à ce propos, voici un extrait d'une entrevue sur le site Passeport Santé suite au lancement du livre mentionné en début d'article : 

"PasseportSanté.net – Comment expliquez-vous que la pilule puisse être prescrite à des jeunes filles ayant de l’acné (comme Diane 35) ? Quel est votre avis sur ce sujet ?

Pr. Joyeux – Il y a plus d'argent à gagner avec Diane 35 et /ou le Roaccutane qui sont des médicaments dangereux, qu'avec un changement radical des habitudes alimentaires qui est plus efficace et se maintient dans le temps..."

En tout cas, pour ma part, ça a été le début de neuf années de consommation de ces petits comprimés, dans toutes les marques, allant d'un dosage à un autre, car jamais mon corps ne s'est vraiment habitué à cela. Au contraire, aujourd'hui, je constate avec regret qu'au fond, j'ai été médiocrement informée et que j'ai causé beaucoup de tord à ma santé.

Anémie, acné, déprime, sautes d'humeur, anxiété, migraines, nausées, vomissements, les effets secondaires écrits en police de taille 4 dans le pamphlet du boitier, je les ai tous expérimentés uns à uns. Mais, à cause de l'acharnement des médecins à vouloir toujours vendre plus de pilules, j'ai été d'une marque à une autre, errant dans une forêt de brume, faisant aveuglément confiance à celui "qui connait ma santé". En fait, des fois, on se dit qu'ils ont un fusil sur la tempe... ou des actions dans le pharmaceutique! La santé des gens? On s'en fout! Je n'essaie pas d'excuser ma naïveté... seulement... quand on croit pouvoir faire confiance, parfois on fait des choix les yeux fermés!

Pour simple plaisir, je vous énumère la liste démoralisante des pilules qui ont traversé mon corps et les effets indésirables encourus :

Diane 35 [règles qui ont duré 1 mois sans interruption], Cyclen [règles douloureuses, nausées fréquentes, jambes lourdes, cycle plutôt long de 6-7 jours en moyen], Yasmine [dépression, sautes d'humeur, règles hémoragiques allant de 8 à 10 jours, migraines d'une intensité sans précédant], Alesse [règles qui ont duré 3 longs mois et anémie], Yaz [règles de 9 jours en moyenne, retour de l'acné en force, migraines sévères], Micronor [ arrêt des menstruations X 9 mois, puis débalancement total du cycle, du genre 2 semaines règles, 2 semaines sans rien, puis menstruée X 1 mois... + des kystes hormonaux sur le menton et les joues].

Bref, que du plaisir durant ces 9 années...

Heureusement, j'ai enfin ouvert les yeux et ça va changer! À la fin du mois, je passe au stérilet de cuivre. Aaaah que je me suis battue pour avoir la foutue prescription! Une demi-heure dans le bureau du médecin à s'engueuler! Car il revenait continuellement à la charge avec des moyens hormonaux! "On a pas essayé telle pilule... et pourquoi pas l'anneau vaginal, et pourquoi pas le Mirena...?"


Tout à l'heure, en lisant l'entrevue concernant la sortie du livre sur les dangers de la pilule... j'ai souris à la lecture de ces mots : "La pilule évite les grossesses non désirées, c'est cela que la femme veut et elle a raison. La question est de savoir si cette consommation est dangereuse ou non. Si elle est dangereuse, ce qui commence à se savoir, existe-t-il des alternatives ?


Les labos sont très malins, ils répondent " OUI, il existe des alternatives : " l'anneau vaginal, le bâtonnet implanté sous la peau du bras, le patch hormonal, le stérilet hormonal imprégné de progestérone et bientôt le spray nasal…" Toutes ces alternatives ne sont que des pilules déguisées, données par d'autres voies que la voie de l'estomac : l'intérieur du vagin, la peau, le muscle, la muqueuse nasale… Les dangers sont les mêmes."


Je crois que nous arrivons dans une nouvelle ère où les gens s'approprient de plus en plus leur santé. Out la fameuse réplique "Prends 2 Tylénols, ça va passer!", ce conseil qu'on connait pour n'importe quels maux! Avec l'internet, l'information se propage rapidement. Je tenais vraiment à ajouter mon témoignage sur la map! Je n'en reviens simplement pas comment plusieurs médecins sont bornés et refusent les suggestions de leurs patientes pour trouver des alternatives à la pilule. Comme si c'était le Saint-Graal! Les gens méritent d'être informés!

D'ailleurs, voici un site très complet à propos de la pilule et du stérilet : Lien du site. J'en ai eu pour des heures à tout lire avec ferveur et ça m'a grandement guidée à travers la compréhension de la contraception et à travers mon choix de ne plus être contrôlée par des substances chimiques!

Je suis on ne peut plus intéressée par vos commentaires et témoignages suite à cet article! Partagez votre avis, votre vécu! 

Restez-vous encore un peu?

4 commentaires

  1. Un petit commentaire juste pour que tu puisses corriger une petite faute d'orth. Tu as écris : "J'en ai eu pour de heures à tout lire" au lieu de "deux heures". Voilà.
    Sinon tu dis des choses vraies dans ton article. Ces raisons m'ont toujours poussées à ne pas prendre ce médicament. De plus, niveau écologie, les restes de médicaments contenus dans les urines vont dans les fleuves, et les restes de la pilule rendent notamment les poissons hermaphrodites, ou atrophie le sexe des mâles ce qui les empêche de se reproduire.

    RépondreEffacer
  2. Merci d'avoir relevé cette coquille!
    Quant à l'impact sur la faune aquatique, je me doutais bien que ça cause des dégats considérables, mais je ne pensais pas que ça allait aussi loin!

    RépondreEffacer
  3. Une chose est sûre : mon corps va beaucoup mieux depuis que j'ai arrêté cette ****** Gros bisous ma belle ! La Brune.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Oh oui, c'est clairement le jour et la nuit! Le corps et l'esprit ne s'en portent que mieux! Si seulement les autres méthodes contraceptives et non hormonales étaient davantage suggérées aux jeunes femmes! Espérons que la société évoluera en ce sens pour le bien de tous!

      Effacer

Instagram