La nouvelle tendance : le Dry Skin Brushing

samedi, avril 18, 2015

En quelques semaines, voilà que les articles à ce sujet fusent sur la toile! Le Dry Skin Brushing, la nouvelle tendance beauté! À mon tour de vous éclairer sur le sujet, car croyez moi, ça vaut le détour!

Le Dry Brushing, c'est quoi?

C'est LA nouvelle étape à inclure à sa routine avant d'aller sous la douche. Ça prend entre 5 et 10 minutes. Une seule étape étape, très simple : brosser, en mouvements circulaire, toute la peau du corps, à sec, avec une petite brosse.

La peau, ce grand organe oublié

On a beau le couvrir de crèmes, on a tendance à négliger l'important et vaste organe qu'est la peau. En fait, c'est très simplement le plus grand organe de votre corps. Celui qui subit toutes les agressions et qui vous protège des dangers extérieurs. Chaleur, radiateur, vent glacé, laine qui gratte, produits nettoyants corrosifs, microbes et bactéries. Toujours mise à l'épreuve, la peau n'a jamais de repos.
Aussi, on a beau la badigeonner de crème pour la garder belle, on ne se rend pas toujours compte que:

  • Une peau étouffée et obstruée par les déchets, peaux mortes, saletés et pollution est peu encline à recevoir l'hydratation offerte.
  • Le manque de stimulus est néfaste pour la peau. Elle a besoin d'être massée, éveillée pour donner le meilleur d'elle-même.
  • Le savon et l'eau ne sont pas suffisants pour un nettoyage en profondeur.

C'est là que le brossage à sec intervient.

J'ai commencé à mettre à l'épreuve le Dry Skin Brushing il y a une semaine. J'avais sous la main une petite brosse en soies naturelles. Mes différentes lectures s'accordent sur ce point : il est préférable de choisir une brosse en matières naturelles. Manche de bois, fibres animales ou végétales. OUT le plastique et le synthétique! De toute façon, des fibres synthétiques seraient trop agressives et abrasives pour la peau.

J'ai réussi à trouver le temps de m'y adonner 4 jours au total. Déjà, je remarque une différence!
  • Ma peau a une apparence plus uniforme et lumineuses
  • Les peaux mortes s'envolent en quelques coups de brosse
  • Ma peau est plus douce au toucher et semble plus rebondie

Les adeptes du Dry Skin Brushing prétendent que l'usage à long terme peut mener à :
  • Une diminution de la cellulite
  • Des vergetures moins apparentes
  • Une peau douce, lumineuse, rebondie
  • Moins de poils incarnés
  • Tonifier le système nerveux en stimulant les terminaisons nerveuses de la peau
  • Stimuler et vivifier le système lymphatique
  • Un ralentissement du vieillissement de la peau

Comment procéder

Tous les matins où votre horaire le permet, brossez votre peau en mouvements circulaires. On parle ici et là que le meilleur mouvement possible serait en direction des ganglions lymphatiques [aines, aisselles, thorax] pour permettre d'évacuer les déchets métaboliques. Cette routine prend environ 5 à 10 minutes selon le soin que vous y accorderez. Le but n'est pas de tout arracher, brossez simplement en exerçant une douce pression. Vous saurez que c'est juste assez lorsque vous verrez les petits flocons de peau morte qui se détachent et que votre peau rosie légèrement. Perso, je le fais debout dans la douche, juste avant d'enclencher l'eau, car je ne suis pas fan de l'idée que mes peaux mortes envahissent d'autres lieux que celui-ci... 

Après la douche, il est recommandé de vous hydrater avec le soin de votre choix, une crème, une huile... C'est pile le bon moment, les pores sont dégagés, prêts à absorber les nutriments bienfaiteurs. 

Pourquoi j'aime le Dry Skin Brushing

Il n'y avait rien de forçant pour moi quant à me mettre à cette discipline. D'abord parce que je cherche une façon naturelle et simple de venir à bout de ma peau de cochon, surtout au niveau des jambes. Des années de rasage/épilation m'ont octroyé poils incarnés, peau desséchée et mal en point. Comme tous les soins hydratants que je lui accorde ne semblent pas en venir à bout, je me suis dis que le problème venait sans doute de l'intérieur! 

En plus, j'aime beaucoup l'idée de prendre un temps pour moi. Ce retour à soi a quelque chose d'apaisant. Je crois définitivement qu'on doit prendre soin de chaque petite partie de notre corps, avec des caresses au moins aussi douces que celles qu'on peut prodiguer à l'être aimé. 

Enfin, se "gratter" partout, on va être honnêtes, ça fait du bien. Surtout que j'épile plusieurs régions de mon corps alors en temps de repousse, la peau me démange en quasi-permanence, l'opération brossage à sec me soulage grandement! 

D'où viennent mes brosses? En quoi sont-elles faites?

Ma toute première brosse, sincèrement, je ne me souviens plus du tout d'où elle vient. Il s'agit à la base d'une petite brosse pour les mains et ongles, mais aux fins de l'expérience, elle m'était suffisante, à tout le moins, le temps de me faire une idée! Sur la photo qui suit, elle se trouve à droite.



À gauche, une brosse ovale Bernard Jensen Products, monsieur Jensen étant lui-même un naturopathe réputé mondialement et instigateur de la méthode du Dry Skin Brushing. Juste de la bonne taille pour tenir dans la paume de la main, ses soies sont ni trop souples, ni trop rêches. Je me la suis procurée chez un marchand de produits biologiques et naturels [Tau] au prix de 12.99$. Fabriquée aux États-Unis en Californie, elle n'est pas 100% locale, mais du moins, elle n'a pas fait le tour du monde, je suis heureuse d'encourager un fabriquant établi sur mon continent. 


J'ai aussi acheté une brosse recourbée Urban Spa. Celle-là, elle a voyagé puisqu'elle vient de Chine. C'est l'emballage qui a attiré mon attention, puisqu'il fait mention de soies végétales [j'ignore l'origine des soies de mes deux autres brosses], en plus de cibler, dans sa mission, les poils incarnés. Curieuse, j'ai toucher ses poils... qui sont bien plus durs que mes autres brosses! Il s'agit d'une brosse en sisal, soit les fibres de la plante du même nom, laquelle fait partie de la famille des agaves et qui est établie principalement au Mexique. 


Lors de tests cutanés, j'ai pu apprécier sa rugosité sur l'avant de mes jambes notamment, où j'ai le plus de poils incarnés. En contre partie, il ne m'est pas envisageable de l'utiliser sur des partie plus sensibles, comme mon ventre, mes cuisses... Je suis très heureuse de me l'être procuré, mais son usage restera spécifique! 8,99$[toujours chez Tau], elle représente un bel investissement dans ma routine de brossage à sec. 

La parole est à vous!

Connaissez-vous le Skin Dry Brushing!? En êtes-vous adeptes ou alors, pensez-vous essayer? Toutes vos réflexions sont les bienvenues!


Autres articles...

0 commentaires