Reconnaitre le type de culture [fruits et légumes]

lundi, avril 20, 2015

Bonjour à tous, bon début de semaine!
Aujourd'hui, j'ai envie de m'attaquer au sujet suivant : LA FAÇON de distinguer le type de culture pour les fruits et légumes. En effet, c'est un élément crucial pour peu que vous soyez attentif à ce que vous mettez dans votre assiette.

Tour d'horizon

Personnellement, je n'ai pas une alimentation biologique à 100%. D'abord pour une question de coût [pour certains produits] et ensuite aussi pour cause de disponibilité et d'accessibilité. Comme je demeure dans une petite ville, parfois, mes choix sont un peu limités. Les épiceries conventionnelles commencent à offrir une gamme bio de plus en plus variée, mais elle reste limité et les commerces spécialisés dans ma région n'offrent pas de tout.

Je navigue donc entre culture biologique et conventionnelle. Par traditionnelle, j'entends cultivé avec produits chimiques, mais le cultivars n'est pas OGM. Car AU GRAND JAMAIS, des OGM n'entreront dans ma maison. Du moins, pas en connaissance des faits, car malgré une vigilance constant sur les produits frais, il est difficile d'assurer l'origine des produits transformés. À quand un étiquetage réglementaire des OGM?

Comment discerner les OGM, le traditionnel, le biologique...

Fort heureusement, pour les produits frais, un truc simple existe. Il s'agit d'examiner le code à 4 ou 5 chiffres de l'autocollant qui identifie votre produit. Oui, celui que les caissières utilisent à la caisse, par exemple 4011 pour les bananes.

Ce qui nous intéresse, c'est le premier chiffre. Il permet de classer les produits frais en trois catégories, soit :

  • Biologique, soit un code 9#####

Par exemple, ces poires Bosc:

Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

  • Conventionnelle, soit un code 4###

Par exemple, cette pomme verte:

Cliquez pour agrandir

  • Organisme génétiquement modifié, soit un code 8##### [évidemment, je n'ai pas de photo pour vous...]

Quelles sont les différences?

Cette pomme verte ci-haut est issue de la culture conventionnelle. Choisir des aliments de cette catégorie, ce n'est pas forcément bon pour vous. Surtout quand on sait les quantités de produits chimiques qui peuvent être appliqués sur les cultures. Les différents organismes de santé s'entendent en général sur le fait qu'une infime exposition n'est pas dangereuse, mais toutes ces gens ne semblent jamais considérer les risques d'une exposition répétée sur le long terme. En effet, plusieurs substances épandues sont retrouvées dans les tumeurs cancéreuses... Seules les recherches de labos indépendants osent jeter le blâme sur les méthodes de cultures impliquées dans notre alimentation.

Une astuce consiste à retirer et jeter la pelure du fruit ou du légume, quand c'est possible. C'est dommage, car c'est souvent une partie qui contient un grand apport nutritif. Cela permet toutefois de ne pas consommer la partie de l'aliment qui a le plus été en contact avec les produits appliqués. Notez bien que cela ne réduit pas le contact à zéro, détrompez-vous. La chaire peut avoir absorbé elle aussi, la plupart du temps, à plus petite échelle, les différents épandages. 

Il est aussi bon de savoir que certains fruits et légumes sont plus contaminés que d'autres. L'utilisation de produits en agriculture va en fonction des contraintes de la culture, certains aliments sont plus sensibles que d'autres aux insectes, à la météo... Le contraire est aussi vrai, ainsi un aliment de culture conventionnelle qui n'est pas trop capricieux en culture peut être très sain pour la santé. Je planifie faire un article sur le sujet dans les prochaines semaines.

Venons-en aux OGM. Je ne veux pas m'attarder trop longtemps, car le sujet est si vaste qu'il pourrait lui aussi faire l'objet d'un autre article. Toujours est-il qu'il faut principalement savoir que l'innocuité des OGM pour la santé de l'homme est très discutable. Les études se contredisent à savoir si tel ou tel cultivars modifié génétiquement présente un danger pour l'homme... [tout dépend de qui a financé l'étude et qui veut tirer son épingle du jeu...] Devant de tels faits, je préfère carrément éviter d'en consommer. On connait mal leurs effets sur la santé à court et long terme. Le fait qu'ils soient génétiquement modifiés pour être plus résistants, performants n'écarte pas l'usage de pesticides et autres recettes toxiques. Je préfère mille fois consommer des aliments cultivés de façon conventionnelle et un million de fois consommer du biologique. Les firmes d'OGM vantent leurs ambitions de faciliter l'approvisionnement en nourriture pour toutes les nations en produisant des aliments de culture rapide, facile, efficace... Personnellement je n'y vois que l'appât du gain. Si vraiment, les ambitions de ces gens étaient animées par l'empathie et la bienveillance envers son prochain... Ils accorderaient un véritable soin à s'assurer que leurs produits sont sans danger... [des études paraissent chaque semaine pour prouver le contraire]

Je me suis un peu emportée... [vous comprenez que j'ai la haine totale et complète envers les fabricants d'OGM] 

Revenons à nos moutons...

Vous voilà maintenant équipés d'une astuce pour comprendre et connaître ce que vous mettez dans votre estomac. Ce conseil est bon pour tous les fruits et légumes en vrac ou en sachets. Bref, tout ce qui doit être pesé pour passer à la caisse. Notez bien que les fruits pré-pesés, préemballés en contenants standardisés comme des framboises, des bleuets... n'ont pas le code PLU donc je vous ai parlé dans cet article. Il vous revient alors la responsabilité de vérifier l'origine de l'aliment pour en savoir plus! 

Connaissiez-vous ce petit truc? Quelle part tiennent les produits biologiques dans votre épicerie? Vos impressions sont les bienvenues!

Ci-dessous, quelques fruits et légumes de mon frigo:

Kiwis biologiques
Kiwi bio, le code PLU vu de plus près
Une bonne tomate biologique
Un concombre issu de la culture conventionnelle
Comme le PLU se retrouve sur tout fruit ou légume devant être pesé...
On le trouve sur les sachets de raisins!


Restez-vous encore un peu?

2 commentaires

  1. Coucou ! Cet article est génial et très clair ! Je partage dans mon groupe FB de conso écoresponsable. Des bisous. La Brune.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Merci pour le partage! C'est génial d'avoir du feedback, en effet j'ai tenté d'être aussi claire que possible alors tant mieux je suis heureuse de savoir que c'est mission accomplie :D

      Effacer

Instagram