lundi, novembre 16, 2015

Hydrater son visage avec des huiles végétales

Bonjour!! Aujourd'hui, quelques mots sur les huiles végétales en tant qu'hydratant pour le visage!

Parce que les huiles végétales peuvent être aussi utiles en cuisine que comme soin de beauté! La preuve, mon placard dans ma salle de bain ressemble à un garde-manger!


Choisir les huiles végétales comme hydratant facial et corporel

Ça fait plusieurs mois que je n'utilise plus de crèmes et laits du commerce pour chouchouter mon petit minois. À vrai dire, j'ai eu beau en essayer des tonnes, je n'étais jamais satisfaite. Trop grasse, pas assez hydratante,trop parfumée, éruption de boutons... Je n'en mettais que le soir, car ayant une peau mixte, on aurait dit que ça rendait ma peau encore plus grasse et en plein jour, j'avais l'air de sortir d'une friteuse!

C'est sans parler de la guerre aux listes d'ingrédients douteux, des tests sur les animaux... Personnellement, je suis assez paresseuse et je n'ai pas une bonne mémoire! Retenir les 18458 noms que peut revêtir par exemple le silicone sur une liste d'ingrédients, très peu pour moi! Je préfère me simplifier la vie quand je le peux et avec les huiles, non seulement la vie devient plus simple, les résultats sont bien meilleurs!

Ce qui est étonnant, c'est que contrairement à ce que l'on pourrait penser, elles ne rendent pas la peau grasse. C'est même un peu le contraire, elles sont très bien et très vite absorbées par l'épiderme.

Personnellement, j'en applique le soir après la douche. Ma routine, très simple, se résume à ceci:
  • Un pschitt d'eau thermale [quand j'ai le luxe d'en avoir, ça n'est pas le cas depuis un moment par manque de fonds...] C'est apaisant et très sain pour la peau, surtout après être passé sous la douche et donc sous une eau calcaire, chlorée, etc, selon le cas. 
  • Ensuite, un pschitt d'hydrolat de rose pour son action tonique et stimulante, elle est aussi recommandée pour retenir l'hydratation de la peau et amoindrir le vieillissement cutané. 
  • Vient ensuite la finale, où je me tartine délicatement d'une huile de mon choix.
Pour le moment, j'ai trois huiles que je réserve pour mon visage:

Huile de pépin de raisin

C'est la toute dernière ajoutée à ma sélection. Elle m'a séduite pour ses propriétés régulatrices de sébum, ce qui en fait une huile toute indiquée pour les peaux mixtes. Elle serait tout aussi conseillée pour des peaux un peu plus âgées grâce à ses vertus antirides. Elle est réputée pour nourrir l'épiderme en profondeur, ne laisse aucun film gras. On la dit riche en oméga-6 et en vitamine E. J'aime bien son odeur, je ne saurais pas la décrire, très végétale en tout cas! Pour mes premiers tests, j'y suis allée avec celle que j'avais dans le garde manger et je suis bien satisfaite. Cela dit, si j'en vois bio à bon prix, je vais certainement m'en procurer! C'est une bonne huile pour le quotidien.

Huile de bourrache

Une huile au parfum définitivement plus boisé que l'huile de pépin de raisin. Elle est aussi un peu plus visqueuse [si je puis dire], plus grasse sur les doigts. Une fois appliquée, elle ne tarde toutefois pas à être absorbée. La mienne est produite par Pranarôm. Elle se détaille dans les 25$ les 50ml, mais il en faut si peu par application qu'on se console sur le prix! 

Je l'avais achetée à l'origine pour des soucis au niveau intime [ayant été la cible d'une grande infection au Candida Albican, j'avais besoin de soigner ma peau meurtrie et abîmée] J'ai eu des résultats époustouflants, mais quel apaisement! Ma peau dans cet endroit était restée sèche après l'infection, elle se fissurait pour un oui ou pour un non et ça l'a rapidement réparée! 

Je l'ai également testée sur mon visage et je l'adore. Je trouve qu'elle rend ma peau plus rebondie, plus tonique. Même que je la préfère à l'huile de pépin de raisin quant à ses pouvoirs apaisants. Sécheresse et rougeurs, elle en fait son affaire en peu de temps! Je compte bien m'en servir lors des froids mois d'hiver canadien qui sont à nos portes!

Huile de noisette

Ma préférée presque ex aequo avec l'huile de bourrache.  J'adore son odeur de noisettes grillées qui me rappelle mon emploi précédent en production de chocolat. Une fois par semaine, on faisait griller des noisettes et je raffolais de l'odeur qui s'en dégageait! 

Parfaite en saison froide ou sur un visage meurtri par les éléments! En effet, elle est très hydratante, mais en plus prévient la perte d'hydratation dans le futur. Elle est excellente sur les peaux mixtes, elle régule le sébum, les points noirs et les boutons. Elle aide également les tissus à cicatriser, donc parfaite sur la guérison de vilains boutons. En utilisation plus large, elle préviendrait et soignerait les vergetures, bon à savoir pour celles qui veulent ou ont eu des enfants!

Comme pour l'huile de pépin de raisin, j'y suis allée avec une bouteille pour la cuisine, de chez Maison Orphée, marque que je respecte et aime bien, même si leurs produits ne sont pas forcément bio.

En conclusion

Bref, avec les huiles, que du bonheur, je n'ai constaté aucun effet secondaire ou allergie. Les basiques peuvent se trouver à très bon prix. Dans ma routine beauté, j'essaie d'aller le plus possible vers des soins naturels, qui émettent le moins de déchet possible. Les huiles végétales sont sans tests sur les animaux, ça va de soit. J'aime à penser que tout ce dont nous avons besoin devrait rester simple et émaner de la nature. J'adore faire usage de mono-ingrédient ou alors de recettes très simples et maison pour prendre soin de moi.

En plus, à l'approche de l'hiver, c'est le temps idéal pour se mettre aux huiles végétales. Je continue à les utiliser en été, de façon plus aléatoire entre deux applications de gel d'aloès, dont je vous avais déjà parlé ici.

En conclusion, je suis curieuse de connaître vos soins naturels pour le visage, que prévoyez-vous utiliser cet hiver? Sur ce, je vous dis à très bientôt! 

0 commentaires:

Publier un commentaire